Actualités

Petite leçon de démocratie à de bien petits démocrates ...

 

Un Conseil Municipal c'est public. Tout citoyen doit pouvoir y assister.

A Yzeure, jeudi 4 février 2021, Covid oblige, le Conseil n'était pas public ! Soit.

Avant 2014, nous étions parmi les premières communes à diffuser le Conseil municipal en direct. Pourtant les moyens techniques à cette époque, n'étaient pas parfaits.
L'équipe municipale élue en 2014, puis celle de 2020 ont adopté la diffusion en différé ! sic ! du Conseil ! Aujourd'hui, les moyens techniques permettent une diffusion sans aucun problème en direct sur le site de la ville. Pourquoi une transmission en différé ? Que l'on ne nous dise pas que c'est un problème technique ou financier. Il faut de toute façon quelqu'un pour filmer.

Surtout en cas d'absence de public il faut retransmettre le Conseil en direct.

En différant, la tentation de faire intervenir la perfide Anastasie peut être forte, surtout en l'absence de possibilité de vérification.

Un match en différé n'a pas la même saveur qu'un match en direct.

Revenons au Conseil. Différents participants m'avaient donné quelques informations sur le déroulement mais je ne voulais pas trop y croire. Après avoir écouté le différé, il faut bien dire que les fruits ont passé la promesse des fleurs !

Plusieurs moments du Conseil appellent quelques remarques assez désolantes. A aucun moment le Maire ou un adjoint ne peut refuser de donner des éléments à un conseiller sous prétexte que la question a été évoquée en commission et que le conseiller aurait du être informé par un collègue de son groupe. Où ont-ils vu ça ? Le conseil n'est pas obligé de suivre l'avis de la commission donc il doit débattre. Toutes les questions, même celles vues en commission doivent être débattues. Il est vrai que les élus yzeuriens semblent préférer les discussions en cercle restreint.

Et là je réponds en mon nom, une recommandation : n'utilisez pas cette méthode trop souvent car très vite tout le monde comprendra que si la personne interrogée ne répond pas c'est parce quelle ne sait pas ! Ca fait un peu désordre ! Dans un Conseil où il y a beaucoup d'enseignants, il le savent, il vaut mieux apprendre ses leçons pour pouvoir répondre. Les silences sur les questions budgétaires sont particulièrement assourdissants et surprenants. Y a-t-il dans ce conseil quelqu'un qui maîtrise les questions financières ? C'est à croire que non ! 

J'ai également remarqué que le rôle joué par certains adjoints, trépignant comme ils le font sur tous les sièges qu'ils fréquentent, se croient sous un préau d'école comme au temps où on y organisait des réunions électorales.

Ainsi JM Bourgeot s'est cru autorisé à décompter les conseillers votant contre le budget dans les termes suivants : "contre : 3 yzeuriens + un autre" ! Quelle stupidité !

D'abord ce n'est pas à lui de faire ce travail, c'est de la compétence du Maire. Il doit se taire. Il voulait par ce décompte sans doute faire remarquer qu'un conseiller n'était pas yzeurien ! Quelle finesse ! Si l'on voulait être un peu procédurier on pourrait faire annuler ce vote. Mais pourquoi n'a-t-il pas ajouté que 28 conseillers yzeuriens avaient voté le budget + une autre personne qui n'habite pas Yzeure ! Comment peut-il se permettre de demander de respecter le maire alors que lui a un comportement inadmissible. En effet, il doit penser que respecter le Maire c'est de ne pas poser de question. C'est vrai que c'est la politique qu'ils pratiquent à la Communauté d'agglomération. Ils ne disent rien. Ils ne réclament rien. Il n'obtiennent rien et ils sont contents de la nouvelle gouvernance : "Lou ravi". Leur silence n'a d'égal que l'obscurité d'Yzeure entre 23 h et 5 h.

Et le summum est le point des questions diverses. Je me souviens comment on traitait ces questions diverses avant 2014. Chaque conseiller pouvait poser les questions avant, au début et même pendant le conseil ce que je ne manquais pas de rappeler à chaque séance. Aucune limite. Un Maire et un élu qui sont là depuis 26 ans mais oui 26 ans doivent pouvoir répondre. Ce ne sont pas de nouveaux élus contrairement à ce qu'ils veulent faire croire. Ils ne peuvent intervenir sans avoir fait préparer la réponse par les services. Ce ne sont pas des élus débutants tout de même ! Ils devraient pouvoir intervenir sans notes. C'est vrai qu'ils ont oublié pas mal de choses de ce qu'ils avaient approuvé précédemment. Nous leur en dresserons la liste bientôt pour leur rafraichir la mémoire et éviter la tentation d'Alzheimer volontaire.

Comment peut-on faire en plus un tel film avec un méchant loup qui manierait les peurs à Yzeure, même pire, il aurait selon une adjointe un masque de Trump : c'est sans doute votre serviteur dont elle parle ! La recherche de l'obscurité les obsède. 

Ce n'est pas l'obscurité seulement qu'il faut craindre mais l'obscurantisme, le goût du secret et du silence maçonnique.

Quel pitoyable Conseil !

Dans tous les cas heureusement, les Yzeuriens à cause du confinement, sont pour la plupart chez eux. S'ils avaient eu à se déplacer hier soir avec la neige dans l'obscurité, ils auraient regretté l'absence de lumière.

Eh oui Yzeure est une commune périphérique sans lumière, les nuits de neige cachant l'herbe sur les trottoirs. Les habitants réduits au silence dans leurs lieux de démocratie, n'ont pas le droit de s'ouvrir sur l'extérieur sans se faire rappeler à l'ordre par des élus voyant les manipulations d'un loup à la tête de Trump. Seul le discours interminablement brejnévien d'une conseillère municipale communiste ralliée devait leur donner un peu d'espoir dans leurs projets mais ce fut plutôt désespérant.

Une seule lueur dans la nuit noire du haut des collines Yzeuriennes leur permettra de retrouver, quand ils pourront ressortir, la direction des trois ponts et du patrimoine illuminé dans la ville voisine pour lesquels ils financent l'éclairage. 

Nos avons cependant une satisfaction : il est bien difficile d'empêcher que la clarté se dégage peu à peu. La droite a voté le budget confirmant ce que nous disions : la gestion yzeurienne n'est plus de gauche, elle est bénie par la droite. La Montagne a enfin reconnu l'existence d'une opposition de gauche au Conseil.

Il y a donc beaucoup de dérives au conseil municipal d'Yzeure.

Dès que le conseil redeviendra public, nous y assisterons pour veiller à tout cela, mais dans l'attente, nous exigeons sa diffusion en direct. Il faudra bien que l'on retrouve un peu de démocratie ! Ça ne peut pas faire de mal !

Guy Chambefort

Pour sourire on a retrouvé Trump à Yzeure

 

Ministre socialiste