Actualités

Nous venons d'entendre le Maire de Moulins dire en direct que la formation des jeunes est confiée à  l'académie sportive de Moulins avec l accord du club Moulins Yzeure foot ; Qu'en pensent les membres du club ?Et les élus d' Yzeure? cela faisait-il partie des clauses secrètes du projet !!!!N' y aura -t -il plus de formation sur Yzeure (Regardez le direct live du Conseil de Moulins)

Nom pour la future résidence seniors à Moulins :Présentation de Marie!!!!!!!!!!!!

A) Les Moulinois peuvent être fiers de l’Académie :

Avec les montées de l’équipe A en national 3, de l’équipe B en départemental 1, les bons résultats des équipes jeunes et de l’obtention du « label Elite jeunes » par la Fédération Française de Football pour la qualité de la formation dispensée par le club, l’Académie a réussi une saison sportive 2017-2018 en tous points remarquable.

Après 2 ans d’existence et malgré un contexte difficile, l’Académie a fait la démonstration que le football avait toute sa place à Moulins. Les Moulinois peuvent être fiers de leur club qui porte haut les couleurs de notre ville.

Nous tenons à féliciter, les dirigeants, les éducateurs, les parents, les bénévoles, les partenaires et les supporters qui se sont mobilisés pour faire vivre le club et obtenir de très bons résultats au plan sportif.

B) L’Académie a tenu ses engagements :

Le club avait pour but de devenir une référence en termes de formation pour les 250 jeunes qu’il accueille. En obtenant le « Label Elite jeunes » par la FFF, du fait du travail reconnu de l’équipe des éducateurs, l’Académie a montré sa volonté de s’engager pleinement dans cette voie.

Aujourd’hui, 75 % du budget du club est consacré aux jeunes.

L’Académie a ainsi tenu ses engagements vis-à-vis de ses partenaires et en premier lieu de la ville de Moulins.

C) La ville de Moulins doit respecter l’Académie :

L’accès au sport pour tous et plus précisément au football à Moulins doit être identique pour tous les niveaux. A la veille d’un Conseil municipal, qui traite de cette question, nous constatons que 2 ans après la décision de créer le MYF et son officialisation récente celle-ci n’a pas apporté toutes les réponses souhaitées par les amateurs de ballon rond. Le traitement différencié vis-à-vis du jeune club Moulinois l’Académie en est la triste illustration.

La municipalité doit prendre ses responsabilités pour lui permettre de poursuivre son activité dans de bonnes conditions de travail pour la formation des jeunes, la pratique sportive des équipes et l’accueil du public.

Ce n’est pas le cas puisque la majorité municipale, dans le projet de convention de partenariat entre la ville de Moulins et l’Académie pour la saison 2018-2019, prévoit :

- La priorité sera donnée au MYF dans l’utilisation des stades sur le site d’Hector Rolland « pour l’entraînement et les matches ». Cela posera d’importants problèmes de cohabitation, de qualité des installations et surtout le club ne pourra plus accueillir de nombreux jeunes par manque de terrains suffisants. Cette décision va à l’encontre de la mission éducative demandée par la ville au Club.

- Le versement de 33 000 € à l’Académie avec ses 410 licenciés dont 250 jeunes alors qu’il sera donné la somme de 175 000 € au MYF (pour le fonctionnement et l’investissement pour les équipes seniors). Ce traitement inéquitable est inadmissible ! Les contribuables Moulinois apprécieront comment est utilisé leur argent alors que les besoins des clubs sportifs Moulinois sont importants et trop souvent ignorés.

- Il est également prévu que l’Académie pourra utiliser « au maximum 2 fois par an à titre gratuit » quelques salles municipales pour des réunions ou des manifestations diverses alors que toutes les associations peuvent bénéficier d’une salle gratuite par mois. Il est d'ailleurs étonnant que la location d'une salle au Colisée soit proposée (article 3-3 du projet de convention) alors que ce bâtiment n'est plus accessible aux associations Moulinoises depuis des mois.

Nous avons tous à coeur de développer la pratique sportive dans notre agglomération et de promouvoir les valeurs sportives, notamment chez les jeunes. Pour atteindre cet objectif, nous avons, dans notre ville et notre agglomération, d'excellentes associations. Tous les clubs ont leur légitimité et doivent donc être soutenus dans les mêmes conditions. Pensons d'abord à l'essentiel : aux jeunes et à tous les passionnés de sport qui ne veulent qu'une chose, pratiquer un sport dans la convivialité et les meilleures conditions matérielles qui soient. Voilà quelle devrait être la seule préoccupation de la municipalité moulinoise.

Que nous sommes loin des discours du Maire de Moulins sur « la bonne entente nécessaire, la main qui serait tendue à l’Académie ». La ville de Moulins se doit de de respecter ce club. C’est une nécessité si nous voulons que puisse s’engager une réflexion sérieuse sur le devenir du football dans notre ville, notre agglomération.

La section PS de Moulins

  • Logiparc

    Moulinette (La Montagne) dans l'édition du 16 juin nous indique qu'elle "écoutera avec attention les débats au sujet du Logiparc". Elle aurait dû les suivre avec attention depuis longtemps. Moulinette aurait pu regarder de plus près ce qui a été écrit à plusieurs reprises sur le blog du député de la 13ème législature sur Logiparc (blog Guy Chambefort) puis sur regards03. Elle pourrait ressortir avec beaucoup d'intérêt les archives en particulier l'article publié avant des élections qui annonçait plusieurs centaines d'emploi sur le site :

Pour 2017 2018       

Une sélection :

                      le 3 janvier 2017: "Eiffage attendu en 2017"

                      le 19 juillet 2017 : "la route s'élargit pour un trafic plus fort"

                      le 6 décembre2017 : "le faisceau ferroviaire attendra"

                      le 16 juin 2018 : "Bourrat se retire du projet de Logiparc"

Il faut ajouter à cela tous les comptes rendus des séances du conseil communautaire où le Vice président de la communauté l'index sur les lèvres nous indiquait qu'il ne pouvait rien dire mais qu'on aurait bientôt une bonne nouvelle. Elle est arrivée! Bourrat renonce. Il est indispensable que des informations précises soient données sur les dépenses déjà réalisées. Combien a-t-on dépensé pour la commercialisation ? On devait savoir en décembre 2017 que le projet Eiffage Bourrat ne se ferait pas puisque on a renoncé à la pose des rails qui semblait, lors des annonces, pourtant indispensable ? Rappelons qu'un projet du même type sur les Petits Vernats annoncé à de multiples reprises ne s'est jamais fait.

En conclusion, nous suggérons à La Montagne d'écrire sur tous les articles parus dans ses pages depuis le début de cette opération. Cela permettrait d'y voir plus clair dans toute l'histoire du Logiparc. Ce n'est quand même pas à regards03 de le faire !!!!!!!!!

  • Combien de parlementaires à l'avenir dans l'Allier ?

           A l'heure actuelle, dans notre département, il y a cinq parlementaires : trois députés, deux sénateurs.

           On parle de réduire le nombre de parlementaires. D'après les premiers chiffres qui sont donnés ce qui est certain, c'est qu'il y aura à l'avenir un seul sénateur compte tenu de la population de l'Allier. Cela va être beaucoup plus compliqué pour les députés. En effet actuellement dans la première circonscription il y a 123 942 h, 118.827 h dans la seconde et 110 973 dans la troisième. Si on ramenait le nombre de députés élus dans les circonscriptions comme c'est envisagé à 320 au lieu de 577, la moyenne serait d'environ 215 000 h par circonscription au niveau national. Si l'Allier avait deux circonscriptions, il y aurait 176 000 h par circonscription et si il y en avait qu'une seule 354 000 h. Dans les deux cas loin de la moyenne. Bon courage à celui qui va essayer de résoudre ce problème mathématique insoluble sachant que toutes les circonscriptions de France devront avoir sensiblement le même nombre d'habitants et que chaque département devra avoir au moins un député. Tout ceci devrait conduire à une réflexion sur la réduction du nombre de députés et sur une élection d'une partie d'entre eux au scrutin proportionnel. Cédant à un antiparlementarisme qui a toujours existé on veut faire croire que cela fera des économies. On nous dit que pour mieux travailler on permettra le recrutement de plus de collaborateurs aux parlementaires restants. Il faudra les payer ! Où seront les économies. Il ne  faudra plus demander aux députés les mêmes choses, la même présence locale. C'est une autre conception du rôle de député. Les parlementaires seront plus éloignés de leur territoire. Ce sera pour les députés Français comme pour les députés Européens : personne ne les connaîtra. Va-t-on vers un progrès ?

  • Question politique : jusqu'à quand M. Périssol et M. Boutié vont-ils soutenir M. Wauquiez ?

            M. Wauquiez vient de "licencier" sa vice- présidente. Quel grand démocrate ! M. Wauquiez se rapproche de plus en plus du Front national.

  • Savoureux : France Télécom et Orange

    Vous avez besoin de rechercher un numéro d'appel pour France Télécom. Vous consultez l'annuaire que vous venez de recevoir. L'annuaire vous indique deux numéros d'appel. Vous appelez ces deux numéros ! Qu'entendez vous au bout du fil ? Orange vous informe que ces deux numéros ne sont pas attribués !!!!!!!! Alors pourquoi les mettre sur l'annuaire ? Savoureux de la part d'Orange et de France Télécom. Les cordonniers sont les plus mal chaussés.

Le jumelage Yzeure Kafountine a 30 ans

A cette occasion le maire d'Yzeure et le maire de Kafountine ont participé à un hommage rendu aux Tirailleurs sénégalais inhumés à Yzeure. Les équipes municipales précédentes, avec le concours du Souvenir Français, ont entretenu, identifié les tombes de ces militaires victimes de la Grande Guerre. Les tirailleurs sénégalais ont été créés en 1857 par Napoléon III et dissous en 1964. Ils ont été de tous les conflits y compris en Algérie. C'était un moment important de la visite de nos amis sénégalais.

"Ce jour-là, beaucoup pleuraient, comme à cette cérémonie du mois d'avril 2017 où je remis à l’Élysée des titres de naturalisation à une vingtaine de tirailleurs sénégalais. Ils avaient combattu sous l'uniforme français et participé à de nombreuses campagnes. Ils avaient perdu leur nationalité française au moment de l'indépendance de leur pays mais ils avaient gardé toutes leurs décorations. Venus d'Afrique ou de leur foyer de Saint-Denis, ils étaient alignés, revêtus de leur tenue d' apparats de leur pays respectif, leurs médailles épinglées dessus. Ils attendaient un certificat qui leur avait été promis mais jamais remis. J'honorai ainsi l'engagement que j'avais pris lors de la visite du Président du Sénégal Macky Sall de réintégrer dans la nationalité française ses valeureux combattants. Je leur donnai la copie des décrets de naturalisation que j'avais signés. Ils m'enlacèrent fièrement avant d'entonner tous ensemble la Marseillaise. Ce jour-là, je pleurais aussi (F. Hollande "Les leçons du pouvoir", éditions Stock).

Un point de l'histoire Yzeurienne : lors de la libération d'Yzeure le 5 septembre 1944, le bataillon de maquisards combattants était commandé par un sergent sénégalais.

Concert de l'orchestre" Les âmes musicales d'Yzeure" au château de Bellevue le 10 juin 2018

Prenant la suite de l'orchestre à cordes de Pierre Pizon, cet orchestre composé de musiciens amateurs de très grande qualité poursuit dans la tradition avec une touche nouvelle apporté par le chef Franck Van Bastelaer. Une suggestion : le Scherzo pour ensemble à cordes pourrait devenir l'hymne de la ville à diffuser dans certaines occasions. Ce scherzo est très intéressant et original.

Ce très bon concert au profit de Réseau d’Éducation Sans Frontières a séduit le public.

Vidéosurveillance

Les caméras de vidéosurveillance sont efficaces. On le constate en lisant la Montagne du 11 juin. Elles permettent de repérer ceux qui se positionnent imprudemment sur les façades de l'Ecole de musique intercommunale (page 8) !!!! C'est une première à Moulins nous dit-on ? Mais ce n'est pas le premier article. Est-il judicieux d'indiquer avec autant de précisions les implantations ? Peut-être faudrait-il faire un article par caméra ?

Exposition collective des élèves de la Maison des Arts et des Sciences :

Remarquable présentation du travail fait dans les différents ateliers commentés par les différentes intervenants  .Beaucoup de travail .

Il semble que lors du dernier conseil municipal aucun tarif n' a été fixé pour les ateliers ouverts aux adolescents . Simple oubli ? Espérons que cette omission n'empêchera pas la reprise des ateliers à la rentrée