Actualités

  • L' histoire retiendra dans le futur cette indiscrétion étonnante.

  • La tenue d'une rubrique "Indiscrétions" dans La Montagne du dimanche est un exercice difficile qui doit occuper l'esprit des rédacteurs toute la semaine précédente ! En ce dimanche 24 juin, nous avons appris une nouvelle étonnante, pleine de mystères, M. Boutié Directeur de Cabinet du Maire de Moulins a donné une fois de plus des informations à notre quotidien préféré mais unique … Mais  chut soyez discret, "il évite de faire ses courses le samedi"..... Quelle nouvelle ! "Histoire de ne pas être dérangé, par ses connaissances", selon La Montagne. Ses connaissances seront contentes d'apprendre qu'elles le dérangent . A vrai dire que M. Boutié ne fasse pas ses courses le samedi n'est pas une information de la plus haute importance, mérite-t-elle d'être donnée ?  Le rédacteur nous précise que "ses connaissances - forcément nombreuses, "toutes les cinq minutes" vous vous rendez compte toutes les cinq minutes l'apostrophent. Il ne reçoit, sans doute, pas que des louanges mais le journal ne le dit pas. Alors M. Boutié fait ses courses le lundi. Libre à lui, cela mérite d'être précisé. Il est en "costume cravate impeccable" et il les fait pendant "la pause méridienne" bien évidemment en dehors de son temps de travail. Il est indispensable d'étaler des compliments supplémentaires. Mais bon ce qui devait arriver arriva "un quidam(sic) en quête de sacs au rayon légumes, mais oui vous ne le croirez pas au rayon légumes l'a interpellé". Rien d'étonnant une grosse légume (Larousse : grosse légume personnage important) dans ce rayon est rare. M. Boutié a été pris pour un cadre de l'enseigne ! Il n'est donc pas autant connu que ça.
  • En conclusion cette indiscrétion, en forme de biographie, nous apprend que M. Boutié ne fait pas ses courses le samedi, mais pendant la pose méridienne du lundi (comment mange-t-il le dimanche ? (rires) en costume cravate impeccable. Il  n'aime pas être dérangé par ses connaissances, forcément nombreuses. La Montagne nous apprend qu'il est le collaborateur n°1 de Pierre-André Périssol sans doute pour citer le nom du Maire de Moulins dans ces  indiscrétions, passage obligé.
  • Mais au fond la seule indiscrétion véritable est que M. Boutié fait ses courses dans une grande surface au détriment du petit commerce local !!!!!!!!! Il faut en sourire !
  • Guy Chambefort
  • nb les textes entre "guillemets " sont extraits de la Montagne 
  • Le Pape François à Emmanuel Macron : 

  • "C'est la vocation des gouvernants que de protéger les pauvres"
  • Regards03 pense qu'à elle seule, cette phrase justifiait le déplacement à Rome.

  • "Le foot échauffe le conseil municipal" titre La Montagne dans le compte rendu publié le samedi 23 juin 2018.

  • Avant de commenter cet article nous vous informons qu'à l'avenir regards03 commentera en direct les débats diffusés du Conseil municipal de Moulins. Il vous suffira de suivre le direct sur votre ordinateur et les commentaires de regards03 sur votre portable par exemple. L'exercice sera intéressant. Nous le ferons bien sûr ailleurs, si d'autres collectivités diffusent leur Conseil en direct.
  • Oyez braves gens, le football de toute l'agglomération a trouvé deux coaches (le Maire de Moulins et son directeur de Cabinet), ils sont organisateurs, gestionnaires des clubs, directeurs sportifs, intendants capables de diriger tout le football de leur ville, de l'agglomération et même d'ailleurs….pour le moment nous n'irons pas jusqu'à l'entraîneur car il faut des diplômes et un minimum de condition physique…. Ils résolvent tous les problèmes pourquoi s'en faire ? La ville de Moulins attribue généreusement une subvention de 15 000 € (pour changer les équipements des équipes de l'AS Yzeure en raison de la modification du nom). Cette subvention curieusement attribuée en investissement est-elle bien utile ? La ville d'Yzeure fera-telle la même chose ?              
  • Les joueurs : l'an dernier nos deux coaches n'avaient qu'un mot pour défendre leur projet "parité" entre joueurs Moulinois et Yzeuriens. Pourtant les joueurs Moulinois étaient partis lors de la liquidation de l'ASM. Il n'en restait que trois. Deux partent (les frères Allouache) selon la Presse. Il n'en reste plus qu'un….cette notion stupide de parité est enterrée pourtant ils n'avaient que ce mot à la bouche. Nos coaches n 'en parlent plus. Vous ne les entendrez plus sur ce sujet. Ils parlent d'autres choses.                                                                                                                                                                     Nos coaches ont quelques soucis avec les mathématiques. Arrêtons avec cette histoire de plus petits budgets de N2. L'AS Yzeure et l'AS Moulins ont figuré  et bien figuré à ce niveau avec des budgets inférieurs. Rappelons que c'est du football amateur. Le maire de Moulins parle de la subvention versée à l'AS Moulins de 212 000 € et 190 000 € pour le MYF. Le MYF n'existait pas en même temps que l'AS Moulins. Il crée la confusion. C'était 212 000 € pour l 'ASM et 190 000 € pour l'AS Yzeure, sommes versées par chacune des villes.                                                                                                                         Dans son intervention le Maire de Moulins décrète que l'Académie va s'occuper de la formation (un décret municipal est-il en préparation ?) Quant aux autres on a pas très bien compris ce qu'il va leur faire faire ? Uniquement de la garderie peut être. Peut-on initier des jeunes à un sport sans les former ? (Les coaches ont quelques lacunes). Il parle, sans doute, de l'ex AS Yzeure, des autres clubs de l'agglo qui ne lui demandent rien d'ailleurs.
  • Les terrains : d'abord La Montagne aurait pu faire remarquer que l'an dernier les matchs ne se jouaient pas en alternance mais par groupe de quatre matchs. Cette année ce sera par demi saison. Mais nos deux coaches n'ont pas les idées simples. Le MYF sera à H. Rolland en début de saison. L'Académie, qui rappelons le, joue juste au niveau inférieur, jouera sur le stade annexe. Nos deux coaches n'ont pas pu imaginer autre chose et pourtant ? Que se passera t-il si le nombre de spectateurs est plus important pour les matches de l'Académie que pour ceux du MYF. Les panneaux d'affichage du MYF seront moins déplacés cela évitera que les employés communaux des deux villes perdent du temps à les transporter. Ils ont mieux à faire. On veut déconsidérer l'Académie en indiquant stupidement qu'elle refuserait des joueurs. Un club accueille si on lui donne les moyens d'avoir des terrains des éducateurs et la possibilité d'inscrire les équipes dans les championnats . L'intervention d'un conseiller municipal a été bien poussive sur ce sujet, selon La Montagne, avis que nous avons partagé en direct. Nous faisons remarquer que ce conseiller a collaboré à la communication du MYF du temps où il s'agissait d'une appellation commerciale. Il n'était donc pas complètement neutre. La collaboration avait d'ailleurs été de courte durée. Nos deux coaches annoncent en Conseil municipal que les entrainements des équipes seniors B et C de l'ancienne ASY, n'auront pas lieu comme prévu dans le projet que l'on nous avait présenté. Ils auront lieu en fin de compte non pas à H. Rolland mais à Yzeure. Nous avions alerté sur cette impossibilité matérielle sans être écouté. Quand on vous dit que nos deux coaches s'occupent de tout. Le foot est un sujet fondamental pour un conseil municipal.  Ils ont parlé en Conseil municipal du Foot Féminin d'Yzeure ils veulent inciter le FFY à rejoindre le MYF. Mais en quoi ça les regarde ? Le Foot Féminin est une association Yzeurienne. Ceci est d'autant plus étonnant que le Foot Féminin avait été rejeté par la ville de Moulins, par le maire que vous connaissez, une participation avait été accordée par Moulins à Yzeure pour les accueillir matériellement. Il est vrai qu'à cette époque l'équipe ne jouait pas en D2. Très vite la participation a fondu comme neige au soleil pour disparaître sans doute dans la source de Bardon …. La ville d'Yzeure a construit les stades de Millepertuis pour  fidéliser le Foot Féminin. Mais nos deux coaches ont un certain talent pour mettre en place un jeu basé sur la récupération ... jeu qui cependant a ses limites.
  • Et pendant ce temps là on ne  peut que regretter le silence des élus d'Yzeure face à ces offensives. Attendons le Conseil municipal d'Yzeure pour nous prononcer définitivement.
  • Guy Chambefort       

Nous venons d'entendre le Maire de Moulins dire en direct que la formation des jeunes est confiée à l'Académie Sportive de Moulins avec l'accord du club Moulins Yzeure Foot. Qu'en pensent les membres du club ? Et les élus d'Yzeure ? Cela faisait-il partie des clauses secrètes du projet !!!! N'y aura t-il plus de formation sur Yzeure (Regardez le direct live du Conseil de Moulins).

Nom pour la future résidence seniors à Moulins : Présentation de Marie !!!!!!!!!!!!

A) Les Moulinois peuvent être fiers de l’Académie :

Avec les montées de l’équipe A en national 3, de l’équipe B en départemental 1, les bons résultats des équipes jeunes et de l’obtention du « label Elite jeunes » par la Fédération Française de Football pour la qualité de la formation dispensée par le club, l’Académie a réussi une saison sportive 2017-2018 en tous points remarquable.

Après 2 ans d’existence et malgré un contexte difficile, l’Académie a fait la démonstration que le football avait toute sa place à Moulins. Les Moulinois peuvent être fiers de leur club qui porte haut les couleurs de notre ville.

Nous tenons à féliciter, les dirigeants, les éducateurs, les parents, les bénévoles, les partenaires et les supporters qui se sont mobilisés pour faire vivre le club et obtenir de très bons résultats au plan sportif.

B) L’Académie a tenu ses engagements :

Le club avait pour but de devenir une référence en termes de formation pour les 250 jeunes qu’il accueille. En obtenant le « Label Elite jeunes » par la FFF, du fait du travail reconnu de l’équipe des éducateurs, l’Académie a montré sa volonté de s’engager pleinement dans cette voie.

Aujourd’hui, 75 % du budget du club est consacré aux jeunes.

L’Académie a ainsi tenu ses engagements vis-à-vis de ses partenaires et en premier lieu de la ville de Moulins.

C) La ville de Moulins doit respecter l’Académie :

L’accès au sport pour tous et plus précisément au football à Moulins doit être identique pour tous les niveaux. A la veille d’un Conseil municipal, qui traite de cette question, nous constatons que 2 ans après la décision de créer le MYF et son officialisation récente celle-ci n’a pas apporté toutes les réponses souhaitées par les amateurs de ballon rond. Le traitement différencié vis-à-vis du jeune club Moulinois l’Académie en est la triste illustration.

La municipalité doit prendre ses responsabilités pour lui permettre de poursuivre son activité dans de bonnes conditions de travail pour la formation des jeunes, la pratique sportive des équipes et l’accueil du public.

Ce n’est pas le cas puisque la majorité municipale, dans le projet de convention de partenariat entre la ville de Moulins et l’Académie pour la saison 2018-2019, prévoit :

- La priorité sera donnée au MYF dans l’utilisation des stades sur le site d’Hector Rolland « pour l’entraînement et les matches ». Cela posera d’importants problèmes de cohabitation, de qualité des installations et surtout le club ne pourra plus accueillir de nombreux jeunes par manque de terrains suffisants. Cette décision va à l’encontre de la mission éducative demandée par la ville au Club.

- Le versement de 33 000 € à l’Académie avec ses 410 licenciés dont 250 jeunes alors qu’il sera donné la somme de 175 000 € au MYF (pour le fonctionnement et l’investissement pour les équipes seniors). Ce traitement inéquitable est inadmissible ! Les contribuables Moulinois apprécieront comment est utilisé leur argent alors que les besoins des clubs sportifs Moulinois sont importants et trop souvent ignorés.

- Il est également prévu que l’Académie pourra utiliser « au maximum 2 fois par an à titre gratuit » quelques salles municipales pour des réunions ou des manifestations diverses alors que toutes les associations peuvent bénéficier d’une salle gratuite par mois. Il est d'ailleurs étonnant que la location d'une salle au Colisée soit proposée (article 3-3 du projet de convention) alors que ce bâtiment n'est plus accessible aux associations Moulinoises depuis des mois.

Nous avons tous à coeur de développer la pratique sportive dans notre agglomération et de promouvoir les valeurs sportives, notamment chez les jeunes. Pour atteindre cet objectif, nous avons, dans notre ville et notre agglomération, d'excellentes associations. Tous les clubs ont leur légitimité et doivent donc être soutenus dans les mêmes conditions. Pensons d'abord à l'essentiel : aux jeunes et à tous les passionnés de sport qui ne veulent qu'une chose, pratiquer un sport dans la convivialité et les meilleures conditions matérielles qui soient. Voilà quelle devrait être la seule préoccupation de la municipalité moulinoise.

Que nous sommes loin des discours du Maire de Moulins sur « la bonne entente nécessaire, la main qui serait tendue à l’Académie ». La ville de Moulins se doit de de respecter ce club. C’est une nécessité si nous voulons que puisse s’engager une réflexion sérieuse sur le devenir du football dans notre ville, notre agglomération.

La section PS de Moulins