Actualités

 Guy Chambefort remplacera Guillaume Devaux ,qui a du démissionner de ses fonctions de Conseiller Municipal d'Yzeure pour des raisons professionnelles .

Il siègera au nom la liste "Redonnons des couleurs à Yzeure "en compagnie de Brigitte Damert , Michel Claire ,Isabelle Foncel.

Le prochain Conseil aura lieu le 7 avril à 18 h30 . 

Guy Chambefort,  en se présentant en Mairie après réception du courrier l'informant de sa désignation, était venu  pour régler quelques modalités pratiques au service accueil. Il vit arriver après quelques instants le Directeur Général des Services qui aurait du lui présenter, dans les bonnes traditions républicaines félicitations en fonctionnaire neutre et non politique .Que nenni! Ce qui n' a aucune importance d'ailleurs! Outrepassant ses droits, ce fonctionnaire l'informa de son installation le 7 avril puis alors que Guy Chambefort lui demandait de participer à la commission des finances du Conseil Municipal qui aura lieu le mercredi précédent le DGS répondit que non. Faut- il lui rappeler que seule la Présidente de Commission a le pouvoir d'accepter ou de refuser à  quelqu'un même non élu de participer à la réunion de commission !

Nous discutions avec un élu d'une autre commune gérée par la droite qui s'était trouvé dans la même situation. Il  avait été invité ,sans problème, à la commission précédent le conseil de son installation .Mais les comportements droitiers  ne sont plus où l'on pense .

Mais une chose est certaine c'est que ce refus n'était pas de la compétence du DGS.

Qui dirige dans cette ville d'Yzeure ? Mes craintes ne font que s'accentuer. La démocratie proclamée par les élus ne serait elle que déambulation autour des petits cyclistes verts pendant que d'autres gouvernent en leur nom, et mal .

"Guy Chambefort a déclaré à regards03:"  J'ai présidé la commission des finances pendant trois ans au Conseil  général de l 'Allier où je n'aurais pas accepté qu'un fonctionnaire prenne des décisions à ma place .Et pourtant les fonctionnaires du département , c'était autre chose" .

"Mais rassurez vous  a-t-il ajouté puisque je ne pourrai pas poser de questions à la commission à laquelle je ne suis pas invitée , je les poserai en conseil municipal et ..lors les prochaines commissions des finances !"

Et pour conclure regards03 vous livre deux versions du même proverbe français :

La nuit on attrape les anguilles, il est quelques fois bon d'attendre!

ou

on ne perd rien pour attendre !

Enfin les conseillers communautaires  vont pouvoir se faire entendre !

Nous avons compris  pourquoi les demandes de certains communes étaient absentes à la com d'agglo  . Le président n'entendait rien .La Montagne nous avoue que c'était un dialogue de sourds !Nous le disons depuis longtemps . Comment des sourds pouvaient réclamer à un président sourd à leur demande avec en plus une sono défaillante ? C'est sans doute pour cela que les séances étaient si longues ! C'était la quadrature du cercle !

La  Montagne  poétise :

un débat d'orientation budgétaire assez épique 

un nouvel équipement qui tombe à pic

et nous ajoutons

pour certains conseillers ce sera le déclic

une nouvelle sono pour éviter les clics

claquant la bande son  pour les tics 

d'Anastasie 

dans un passé récent sans éthique .

 

 Nous avons quand même  encore des inquiétudes . A-t-on pensé à remettre le filtre à Arcade sur le fil à destination de la presse ?

Les déports du Président seront-ils possibles avec cette nouvelle sono ? A-t-on pensé à acheter un micro sans fil ?

Nous proposons que pour la pose du premier micro de la sono l'ensemble des conseillers communautaires chantent la chanson  "Arcade" de Duncan Laurence qui a gagné le grand prix de l'Eurovision en 2019.

Mais ne soyons pas stupide ,tout le monde ne pourrait pas chanter !

guy chambefort

 

 

 

 Des voitures réservées

Un peu d'humour

La municipalité d'Yzeure est aux petits soins pour ses agents ...voilà ce qu'elle leur réserve  

Quelle chance d'avoir cet espace réservé ! On envisage des petits trains de conteneurs pour déplacer le personnel  avec voitures réservées!

Nos lecteurs

Pus de 325 lecteurs en 48  heures pour notre article "Une nouvelle page d'actualité dans votre boîte aux lettres "qu'il faudra ajouter aux 4000 imprimés distribués à Yzeure . Notons que ne sont pas décomptés les lecteurs lisant directement sur facebook .

 

Un peu d'histoire d' Yzeure

La destinée tragique des Bergeron d' Yzeure

 

BERGERON Joseph

 

Nous sommes à la recherche d'une photo. Merci de bien vouloir nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
est né le 17 février 1899 à Sancoins (18). Son père Henri est journalier et sa mère  Marie-Emilie née PHELOUZAT est ménagère. Ils sont domiciliés rue Denfert-Rochereau à Sancoins.

II exerce le métier de domestique agricole, puis de manœuvre avant d'être incorporé le 15 mars 1920. Il est affecté au 109ème Régiment d'Infanterie et participe à l'occupation des Pays Rhénans du 10 mai 1921 au 15 septembre 1921. Il est "renvoyé dans ses foyers" le 20 avril 1922.

Le 29 septembre 1923 il épouse  Gilberte PAULAT à Sancoins.

Il est classé en affectation spéciale le 1er juillet 1929 au titre de la Compagnie P.L.M.  en qualité d'homme d'équipe.

Il travaille aux Chemins de Fer comme  wagonnier à la gare de Moulins (03) et est syndiqué à la CGT. Il est domicilié route de Montbeugny  à Yzeure (03).

Il est arrêté le 4 septembre 1942 à son domicile à Yzeure à la suite de distribution de tracts et sur dénonciation pour son appartenance à la Résistance-Fer. Selon l'attestation d'Emmanuel MOSNAT, responsable du détachement des cheminots FTPF de Moulins, Joseph BERGERON a  "participé à la rédaction, au transport, à la diffusion de tracts et journaux antiallemands, au collage nocturne d'affiches appelant les Français à résister, a facilité l'évasion de prisonniers de guerre et de patriotes traqués par les Allemands en leur faisant franchir la Ligne de Démarcation de janvier 1941 jusqu'au jour de son arrestation motivée par ces faits".

 

Selon le fichier de BRINON, il est arrêté pour "détention de tracts communistes".

Source du document ci-dessus: Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains AC 21 P 424 197 et GR 16 P 49928.

Note: Fernand de BRINON né le 26 août 1885 à Libourne (33), ambassadeur de l'Etat Français auprès des Allemands à Paris, collaborateur exécuté le 15 avril 1947 à Montrouge (92).


Joseph BERGERON est interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03), avant d'être transféré dans un premier temps le 21 septembre  à la prison de Dijon où il va rester environ 3 semaines, puis au Frontstalag 122, c'est-à-dire Compiègne où il reçoit le matricule N° 6468.

 

Le 24 janvier 1943 il est déporté de Compiègne   à Sachsenhausen  où il arrive le 25 dans le convoi N° I.74.

 

KL Sachsenhausen : camp de concentration près d’Oranienbourg. Il est à la fois centre de formation pour les S.S., mais également le lieu de préparation d’opérations secrètes comme la préparation de Gleiwitz contre la Pologne qui sert de prétexte de déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale. On peut estimer qu’environ 200 000 hommes et femmes dont plus de 8500 Français ont été déportés à Sachsenhausen. Ce camp est libéré par l’Armée Rouge le 22 avril 1945.
Source : Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
Il s’agit d’un convoi de 1466 hommes en majorité communistes.

Il y reçoit le matricule N°57854 et est affecté au Block 38.

Le14 juillet 1944  il est transféré de Sachsenhausen à Dachau où il arrive le 17 juillet. Un autre matricule lui est attribué, le N° 80214.

Mémorial annuaire des Français de Dachau

Source du document: Mémorial annuaire des Français de Dachau.

Il est affecté au Block 25 et  décède  le 2 février 1945  à 7 H 20 au Block 15  de l'Infirmerie de Dachau selon l'acte de décès ci-dessous.

Source du document ci-dessus: Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains.


Il décède le 2 février 1945 à Dachau selon l'état civil de Sancoins et le JO N° 180 du 6 août 1987.

Son nom figure sur la liste des Morts à Dachau.

 Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.6.1/9929584.

Il est homologué en tant que Résistant avec le grade fictif d'adjudant au titre de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française) et des D.I.R. ( Déportés et Internés de la Résistance) le 15 novembre 1950.

"Mort pour la France" 
mention transcrite à la mairie d'Yzeure le 25 juillet 1946.

La carte de Déporté Résistant N° 1.011.13515 lui est attribuée à titre posthume sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 19 novembre 1952.

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

"Mort en déportation" suite à l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 9 juin 1987 paru au Journal Officiel du 6 août 1987.


Son nom figure sur la plaque à la gare SNCF à Moulins Quai N° 1.
   

Photos: AFMD de l'Allier.

 

Note de l'AFMD:

Son fils Roger, né le 1er juillet 1924 à Sancoins (18), membre des Francs-Tireurs et Partisans Français, est tué avec son beau-frère Jean VEBRET lors de la bataille pour la libération d'Yzeure route de Montbeugny le 5 septembre 1944.

Source de la photo: Archives d'Hubert Joannin.

 

Sources :

- Archives Départementales de l’Allier 1864 W 1,

- Archives Départementales du Cher 2 R 766

- Archives du camp de Dachau sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains  AC 21P 424197 et GR 16P 49928

- Etat civil de Sancoins (18) et d'Yzeure (03)

- Etat des déportés ayant appartenu à l'Union Locale CGT-Moulins avant 1939 transmis par Jean-Noël Dutheil

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale des Anciens de Dachau 1987

MemorialGenWeb  site Internet

- Service Historique de la Défense GR 16 P 49931

- Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.6.1/9929582, 1.1.6.1/9929584

 © AFMD De l’Allier

regards03 a trouvé dans sa boîte aux lettres" Le premier actu des élus de la liste" Redonnons des couleurs à Yzeure "                                    le voici : Pour une gauche humaniste ,sociale ,écologiste .

 

EDITORIAL :

"Je ne connaissais pas  le gobbledygook "nous avoue un  fidèle lecteur, nous lui pardonnons volontiers. Le charabia administratif est en fait révélateur de l'impuissance de l'équipe municipale en place à Yzeure. Ce lecteur nous cite  Boileau qui  disait que" ce qui  se  conçoit bien s'énonce clairement ".  Il nous indique "Retournons le principe et nous comprenons que lorsque rien n'est conçu politiquement ,on a du mal à  le réaliser."

Il ajoute: "Alors  pour faire croire que c'est complexe on leur fait utiliser  des mots que personne ne comprend. Plus grave encore est la cause réelle de cette situation on navigue au hasard ,sans ligne directrice" .Les élus déambulent disent -ils ! C'est parfaitement approprié .

Les bonshommes verts parsemant les "chaucidous" illustrent parfaitement cette incohérence directionnelle   

"Plus fort encore, les élus adoptent à leur tour ce langage pour faire croire à leur compétence soudaine .Ces mots ne sont pourtant que des oripeaux endossés comme des tenues de camouflage de leur manque de compétence .Ils attendent, ainsi déguisés que les évidences technocratiques leur servent de bonnes raisons pour renier l'idéal politique de gauche qui les a mené au pouvoir .Voilà où les a conduit le charabia technocratique ,loin d'être magique il est toxique "

Un autre lecteur nous  précise que le gobbledygook à Moulins n'est pas aussi  compliqué .Il n'y a pas besoin de périssologie (voir le dictionnaire !) car il est basé sur un postulat .Pas besoin de gobbledygook ou de jibber - jabber si vous préférez .Ce postulat est " les projets de la communauté sont pour Moulins mais tous  les contribuables de la communauté payent". Et tout le monde cautionne dans un silence de cathédrale au moment de la quête .

Guy Chambefort

Ce dernier mot m'invite à vous rappeler les paroles de cette chanson de Jacques Brel qui avec des mots simples et une clarté d'écriture  vous fera oublier tout ce charabia technocratique .Un peu de poésie...

Paroles
Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal
Tenter, sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l'étoile
Peu m'importent mes chances
Peu m'importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l'or d'un mot d'amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s'éclabousseraient de bleu
Parce qu'un malheureux
Brûle encore, bien qu'ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile
Source : Musixmatch
 
Paroles de La Quête © Helena Music Company, Helena Music Corp., Andrew Scott Inc
Un peu de couleur

 

Guy Chambefort