Actualités

En ce mercrerdi 16 novembre 2022 

 

 

L’image générique de la réunion du 15 novembre au soir était une silhouette grimpée sur une échelle, regardant au loin avec une longue vue…( vous aviez pu la voir sur les colonnes Morris de la ville!)

L’adjointe à la communication avait même fait titrer sur les affiches: "échangeons sur les perspectives  2023".(la dépense d' impression semblait superfétatoire).

Le sujet n’a pas attiré les foules,c'est le moins qu' on puisse dire. A  propos d’économies annoncées, au lieu de chauffer le théâtre Silvia Monfort pour quelques dizaines de personnes,(80 environ ) on aurait presque pu les réunir au bar d’Yzatis.

Les équipes de regards03 étaient là pour vous donner un bref compte- rendu .                                                         ;

Le maire a fait son montreur d’oiseaux dans une longue diatribe introductive, plus ânonnéeau sens littéral du terme, que lue selon les participants, et polémique à souhait. Tellement peu sûr de lui, il en est à citer son opposition! Sauf que ce n’est pas une longue vue qu’il lui faut, mais une lorgnette afin de mieux voir! Chiffres annoncés arrondis jusqu’à l’erreur, un petit passage en Ukraine,des considérations dignes de conversations de zinc, on nous a menti, un tel niveau n’a pas besoin d’échelle, mais plutôt d’un ascenseur (et encore un modèle qui descend à la cave). Quatorze élus disposés comme des  Electus (1) sur une branche ont ensuite été autorisés à parler, cinq minutes chacun, il ont attendu leur tour pour réciter les réponses aux questions préparées, par un Monsieur Loyal désigné pour animer la piste. Cet animateur était -il rémunéré ?

Pourtant, aucune étoile sur cette scène circulaire. Au festival de Monaco, ce cirque se serait vu attribuer le prix des clowns tristes.

Au bout d’une heure et demie de communication lénifiante, on ouvre aux questions…le moment de tous les dangers, on ne sait pas répondre…donc aucune réponse digne de ce nom.

Les orateurs s’emportent, le maître des oiseaux en premier!

Réponses escamotées, sujet mal maitrisé  sur la fiscalité sans être capable de donner un chiffre, sur l’urbanisme (autosatisfaction sur l' architecture néo stalinienne de Saine -Catherine, sur le budget(on parle d'un budget d'investissement  ridicule pour un ville de 13 500 habitants  de 1 600 000€ ( Est-ce vrai ? Est ce seulement  possible?) , mensonges volontaires ou par ignorance sur les intentions futures notamment sur les ventes à la découpe ), agressivité, querelle, provocation.

Alors, les perroquets se sont perchés, attendant que leur dresseur ait fini d'expulser son emportement. Un dresseur qui perd ses nerfs en public ça effarouche les oiseaux. Les perroquets en parlent déjà entre eux, lassés de n’être que des plumes sur un perchoir.

 Il y a des soirs comme celui-là, où l’on aurait souhaité une salle comble, ne serait-ce que pour montrer la popularité du ridicule

On n'en était plus aux gesticulations liées au coût de l'énergie.On reconnait qu'une aide sera donnée par l'état pour l'électricité.

Nous aurons l'occasion de revenir sur tous ces sujets.

Voila la nouvelle affiche que nous proposons 

Pour le comité de rédaction et certains  citoyens sur  place !

guy chambefort                                                                                                                                      

 

(1) Les electus sont de petits perroquets de différentes couleurs. Des verts, des roses, des rouges….

 

L'éclectus est un perroquet parleur mais lent à l'apprentissage. Le mâle y est plus accessible alors que la femelle est plus lunatique 

 

            

ouf!

 

Cet ouvrage est particulièrement adapté car ce soir 15 novembre 2022 à Yzeure, on respire à la cour d'Ouf 1er; (L'étoile de Chabrier)

 

"L'étoile" de Chabrier

Chabrier un peu auvergnat un peu Bourbonnais

Ecoutez la romance à l'Etoile

 

Ô petite étoile Yzeure !

Du destin c'est par toi

Que je vais soulever le voile !

Ô petite étoile !

Réponds-moi,

Et dis-moi L'avenir,

Ô petite étoile !

Tu peux, gentille prophétesse,

Tu peux me dormer la richesse ;

Ou bien promettre à mes désirs

Et la puissance et les plaisirs.

Tu peux, au gré de ton caprice,

Tu peux, étoile protectrice,

Faire de moi, Un prince, un roi !

Ô petite étoile etc...

Tout ceci va rester bien mystérieux pour nombreux d'entre -vous!

Il faudra vous creuser un peu la tête

Guy Chambefort

 

Rueil le 12 novembre 1917

Chers parents,

je vous fait deux mots pour vous faire savoir de mes nouvelles la santé et toujours bonne. Ce n'est pas commode pour vous donner une adresse exacte..Depuis hier, j'ai changer 4 fois de batterie c'est bien embêtant pour moi mais pour la nourriture je suis mieux qu'à Chambéry

(A.Teyssier avait séjourné à l' hopital de Chambéry après une blessure dans la Meuse et une maladie pulmonaire, il a combattusur les champs de batailles connus

J'ai la visite de jambes. Ils m'ont versé dans une auto canon là au moins je ne marcherai pas je serai toujours en auto Je crois qu'ils m'auront vite aprit mais celà ne fait rien d'aller au front comme ça ce n'est pas dangereux pourvu qu'ils ne m'envoient pas à Salonique c'est tout ce que je demande

(Il y avait une certaine hantise notamment pour les soldats ruraux d'êrte envoyés dans le contingent français à Salonique

Dans ce régiment ils ne regardent pas ce que l'on a comme blessure il regarde l'âge Si vous êtes jeune vous êtes bon pour aller à la boucherie les jeunes partent avant les vieux c'est ça qui ne devrait pas être mais que voulait vous c'est comme ça 

Je termine ma carte en vous embrassant bien fort

Alphonse  

PS: Une carte postale parmi la centaine conservée de 1914 à 1918

le texte est publié sans corrections

Alphonse Teyssier agriculteur à Coucouron Ardèche né en 1894 a été mobilisé en 1914 dès le début de la guerre et resta soldat jusqu'en 1919 .IL ne fut même rayé des cadres de l' armée qu' en 1942

Alphonse Teyssier (1894-1950) était mon grand -père maternel

Les élus qui se disent de gauche et majoritaires à Yzeure mentent à leurs concitoyens. Nous les avons vu manifester à de nombreuses reprises pour protester contre les suppressions d'emplois de fonctionnaires  notamment dans les rues de Moulins

Socialistes ,frondeurs sous Hollande , actuellement aux affaires à Yzeure, communistes ralliés, cégétistes  manifestant drapeau  sur l'épaule quand on supprime par exemple un poste dans un collège de  Lurcy Lévy ou devant la préfecture de l'Allier sont les politiques les plus en pointe lorsque  élus ils  sont les premiers à  supprimer des postes de fonctionnaires .

C'est vraiment scandaleux!

Ainsi sous Hollande on a supprimé aucun poste au niveau national . On en a créé 5000 dans la police 

Le compte devrait être bon. Le ministère de l'Education nationale a annoncé jeudi qu'il prévoyait la création de 12.842 postes, inscrits dans le projet de loi de finances 2017. En y additionnant les 47.158 postes créés depuis 2012, la promesse de François Hollande d'arriver à un total de 60.000 à la fin de son mandat serait ainsi tenue. Le président s'était engagé à contrebalancer en partie les 80.000 postes supprimés sous Nicolas Sarkozy.

De même sous Macron  on a supprimé aucun poste au niveau national et créé aussi 5000 postes dans la police.

A Yzeure  voici les chiffres 

Au 1er janvier 2014:

Dernière année du mandat de Guy Chambefort (2008- 2014) il y avait 404 employés dont 90 emplois aidés payés en en partie par l'Etat et en partie par la Ville. Il y avait donc 314 emplois de titulaires contractuels (8) apprentis (19)

 

404 agents travaillaient donc pour la ville d' Yzeure au 1er janvier 2014

 

Au 1er novembre 2022 :

Deux ans et demi après le début du 2ème mandat de Pascal Perrin

 

 Il ne reste plus que 242 agents qui  travaillent pour la ville d'Yzeure dont 3 en chantiers insertion 

(Deux agents vont partiren plus avant la fin de l'année)

Pendant les 8 années de mandat l'équipe municipale actuelle a réduit les effectifs d'agents communaux de 314 -242= 72.

Soit en pourcentage 72 :242 

 30%

Si on tient compte des emplois aidés qui participaient à la vie de la ville 

Soit en pourcentage 162 :242   

67%

regards03 constate que les chiffres de réduction d'emplois sont inadmiissibles pour une municipalité de gauche avec de nombreux syndicalistes au sei du conseil municipal  .Les instances de ces syndicats vont elles se réveiller pour exclure de tels militants ?

Aucune autre commune de gauche dans l' Allier mais sans doute au delà  n' a pratiqué une telle purge dans ses effectifs peut-être même pas de commune de droite

Comment ces élus peuvent avoir double attitude lorsqu'ils sont maitres ou manants ?

Comment peut -on prétendre que l' on assure le même service avec une telle réduction de l'effectif . Une fois de plus les élus sombrent dans le mensonge.

PS :tous les chiffres cités proviennent des documents officiels de la Mairie et sont donc vérifiables 

guy chambefort