Actualités

Echos d'échos

Sur Facebook on peut lire qu'une équipe d'élus Yzeuriens a participé aux championnats de France des élus à Agonges??

L'un des membres de cette équipe la présente, sans rire, comme une "dream- team". Ils sont quatre. La rédaction a rassemblé ses connaissances d'anglais. Elle a trouvé deux traductions de "dream team".

            la première "équipe de rêve". Nous en rêvons éveillé.

            la seconde "fine équipe"

         

A vous de choisir !

Toujours lui !

Nous avions bien raison de craindre le risque de colonnes vides pour La Montagne dans la rubrique indiscrétions ! En effet G. Boutié étant parti à Talence un des sujets principaux s'éloignait ! Eh bien non, regards03 la semaine dernière était en avance sur son temps. Il avait pronostiqué une rubrique Chroniques de Talence. C'est le cas ! "Il fait passer des messages" avoue le rédacteur. Mieux encore: "Il n'a pas caché l'envie de se projeter pour les 25 ans à venir à Moulins"….. Sauf que ses amis de sa famille politique ont préféré qu'il se projette ailleurs….. Si le poste de directeur de Cabinet est selon lui "très exposé", beaucoup ont souhaité qu'il s'expose ailleurs ne voulant pas prendre le risque d'une exposition électorale. Il a toujours combattu la gauche dans son rôle politique. Il a trouvé au moment de son départ des pseudos de gauche pour larmoyer. Grand bien lui fasse. Mais les vrais gens de Gauche ne cautionnent pas ces attitudes.

La Montagne, toujours à l'écoute de G. Boutié, entend "battre son cœur" au sujet du Moulins Yzeure Foot". Diable. Elle lui décerne même le titre de speaker officiel (on ne savait pas qu'il y en avait un !). Il n' a pas laissé de souvenirs impérissables dans le commentaire des matches. Un peu de mémoire aurait pu permettre au rédacteur de se rappeler du rôle qu'il avait joué dans le dépôt de bilan de L'AS MOULINS. Il faudrait se souvenir de la dégradation des bus du club, qui a empêché le déplacement à Sarre-Union entraînant l'obligation de déclarer forfait. Sinon l 'AS MOULINS aurait pu être sauvée. Il faudra bien en reparler à l'approche des élections municipales. Aurons nous donc droit à 25 ans de chroniques de Talence ?

En conclusion G. Boutié va manquer à la rédaction de La Montagne comme l'indiquait, un facebooker, sans doute un peu excessif.

Quelques idées pour la Chronique de Talence : faut-il rouvrir la gare de Talence, G. Boutié va-t-il rentrer au Conseil d'administration du club de football de l'US Talence pour former avec Bordeaux… pourquoi pas le BUST ? En deviendra t-il le speaker officiel ? Vous le saurez bientôt en lisant les indiscrétions du dimanche dans La Montagne (publicité gratuite).

Le PS au cas par cas :

Toujours les indiscrétions du dimanche, le quotidien diffuse le contenu d'une réunion privée.                                                                                           Y-a t-il des membres de ce Conseil informateurs du quotidien ! Aucun compte rendu n'est paru. Qui a intérêt à donner une telle information sinon quelqu'un intéressé par cette investiture.

Les choses sont pourtant simples au PS.

On ne naît pas avec l'investiture socialiste ou socialiste.

Quand on veut se présenter à une élection avec une étiquette politique, on s'engage suivant les règles qui sont connues.

Pour être investi, il faut avoir un programme socialiste ou avoir appliqué une politique socialiste si on est en place.
Pour être investi, il faut être à jour de ses cotisations d'adhérents et du reversement d'une partie de ses indemnités d'élus au Parti comme dans tout Parti politique.

Il faut lui donner le moyen de vivre et en permettre le fonctionnement. Sinon on ne réclame pas l'investiture du Parti.

Ainsi au Parti Socialiste pour figurer sur une liste on s'engage a reverser 12 % de l'ensemble des indemnités perçues.

Si on tient pas ses engagements, il n'est pas possible d'obtenir l'investiture à l'élection suivante et c'est normal.

Guy Chambefort

 

 

ArticlesPopulaires