Actualités

Que l'on arrête de dire n'importe quoi

Les derniers titres du quotidien local aussi bien pour Yzeure, Moulins que pour la Communauté d'agglomération sont pour le moins surprenants et même faux. La presse locale ne fait que reprendre ce qui a été donné comme information lors du Conseil municipal ou du Conseil communautaire. Prenons, le dernier en date, l'exemple du Conseil municipal d'Yzeure "5,5 millions d'investissement titre La Montagne".

Il ne faut pas confondre section d'investissement et aménagements.

Et quand vous additionnez les travaux prévus ...on est loin d'un telle somme et pour cause. Il faudrait sans doute que les journalistes qui suivent les conseils aient un minimum de formation sur les finances locales. Il est vrai que les journalistes ne peuvent pas tout savoir mais quand les élus sur leur site reprennent les mêmes erreurs en particulier les gens chargés des finances, c'est beaucoup plus grave. Comment s'étonner après que nos concitoyens n'accordent plus aucune crédibilité à la classe politique et à ce qu'elle dit.

DEUX ou TROIS REMARQUES

La section d'investissement dans un budget, ce ne sont pas seulement les aménagements prévus, les acquisitions envisagées.

En effet, dans la section d'investissement figure les restes à réaliser de l'année d'avant, le solde d'exécution du fonctionnement de l'année précédente ,le remboursement en Capital des emprunts dans l'année, le remboursement temporaire des emprunts lors des excédents de trésorerie.

Les travaux réalisés en régie (par le personnel communal).

Les dépenses d'équipements ne représentent que la différence entre le montant de départ 5 ,5 millions et le montant de toutes ces sommes déduites.

Bien évidemment en recettes figure le nouveau programme d'emprunt, la ligne de trésorerie (c'est comme un compte bancaire) pour pouvoir recourir à l'emprunt juste quand c'est nécessaire, les subventions et le virement de la section de fonctionnement.

Ainsi on sera bien loin des 5 millions tout juste peut être un peu au dessus de 1,5 millions euros d'équipements ou d'acquisitions.

LES CHOIX DISCUTABLES

Prétendre réduire la dette alors que l'on fait le minimum pour entretenir le patrimoine. Par exemple 68 000 euros pour les écoles sans avoir en plus les équipes d'agents, démantelées aujourd'hui, qui assuraient la maintenance de ces bâtiments.

Dans une période où les taux d'intérêts  sont très bas c'est de la mauvaise gestion, cela retombera sur les équipes municipales futures qui n'auront peut être pas la chance d'avoir les mêmes conditions d'emprunts (vous pouvez chez vous vous dispenser d'entretien pendant quelques années surtout si vous partez d'une situation favorable mais après il faudra faire plus de travaux).

Mélanger par exemple la  construction du crématorium avec le budget communal (financement privé) est complétement illogique.

Ajouter tous les budgets annexes au budget principal comme le fait l'adjointe aux finances pour gonfler les chiffres relève d'une approche budgétaire étonnante. C'était au moins à voir une fois dans sa vie. Non madame l'adjointe aux finances vous n'avez pas dégagé 5,5 millions d'investissement. Vous confondez bien section investissement du budget, les aménagements et les acquisitions prévus. [(Livre 1 (chapitre1) le budget communal enseigné aux débutants (lire le blog de Gérard Frétellière)] ou cette confusion est volontaire et c'est plus grave.

On peut aussi avoir des budgets mirobolants en reportant les travaux d'une année sur l'autre (pratiqué par Moulins en mettant des emprunts en face) on ne les réalise pas et on ne fait pas les travaux.

Avis aux journalistes vous voulez écrire sur ce qui se passe vraiment dans une commune et savoir ce qu'elle fait  : un seul bréviaire le compte administratif de l'année d'avant. Vous serez souvent surpris de ce que vous avez écrit l'année précédente mais les politiques savent que les journalistes ne regardent pas les comptes administratifs et pourtant !

Guy Chambefort

 

Complément :un lecteur nous fait remarquer qu'en rajoutant par exemple 1 million d'euros de ligne de trésorerie à la section d'investissement (bien sûr dépenses et recettes )avec le raisonnement tenu on dégagerait…….6,5 millions d'investissement. Qui dit mieux? On va lancer le concours dans l'agglo :qui dégage le plus!!!!!!