Actualités

LA MONTAGNE m' a interrogé suite à un tweet de JMBOURGEOT annonçant que je quitte le Parti Socialiste. Je n'ai pas besoin de télégraphiste. En plus ,l' information est fausse .Il y a un vieux proverbe du Vivarais qui dit qu 'il faut faire tourner sept fois son index sur la touche avant d' envoyer un tweet! Non M.BOURGEOT je ne quitte pas le PS et je participe à sa reconstruction.

J'ai simplement indiqué que je me mettais en congé de la section du PS  ou il n'y a plus que quelques élus :le débat étant impossible.Je ne partage plus la politique de la Municipalité d'Yzeure de détricotage de l 'existant, de non respect des engagements pris lors des élections ,de recrutement et de gestion du personnel(voir le malaise existant),de l'absence de projet fédérateur.

François Mitterrand savait mieux que personne qu'il ne suffit pas en politique de promettre ni de dire.Encore faut-il tenir sa parole, car la politique ne pouvait se réduire à ses yeux à un exercice de séduction pure, fait de couvertures de magazine(de selfies !!!rajouté par la rédaction car ça n existait pas à l'époque de FM) et de discours sans projets.

Il n y aura plus ni critiques  ni débats en section! Le meilleur des mondes! Mais le monde est petit :je préfère mes rencontres sur la ville avec nos concitoyens tellement plus vraies et chaleureuses.

G .Chambefort

Une page se tourne

Les dernières élections présidentielles et législatives, ont mis à mal les partis politiques ayant assumé le pouvoir ces dernières décennies.

Le résultat des primaires organisées en préalable aux Présidentielles par la Gauche et la Droite traditionnelle était révélateur d’une volonté de renouvellement des élites ayant assumé le pouvoir.

Depuis plusieurs années ces partis politiques qui parfois avaient assumé tous les pouvoirs ne faisaient plus recette. Les électeurs se déplaçaient de moins en moins lors des élections. Ceux de l’extrême droite qui pour parti émanaient de la gauche exprimaient une déception forte virant au règlement de compte sans se soucier des conséquences de leur nouveau choix.

Les militants et particulièrement ceux de Gauche ne se reconnaissaient plus – a tort ou à raison - dans le fonctionnement de leur parti et dans les décisions prises par leurs représentants.

En fait quelles que soient les décisions prises, les projets exprimés, aucun écho positif était perçu, et traduit à sa juste valeur. Le ressenti de corruption par rapport à certains masquait toutes autres réflexions.

La Gauche ou la Droite c’était pareil, et aucun projet d’avenir qui puisse encore faire « rêver » émergeait.

Le choix ambitieux mais controversé d’apporter des aides importantes aux entreprises avait peu d’effet sur la courbe du chômage. Le résultat était lent à se faire sentir. La pauvreté était toujours à un niveau inadmissible. Les effets du terrorisme qui s’était installé dans le pays, étaient venus créer une ambiance de rejet, de doute, et de volonté de sanctionner toutes celles et tous ceux qui avaient exercé le pouvoir ainsi que le parti dont ils étaient l’expression. Ils estimaient sans doute que ces partis dont le parti socialiste étaient incapables de prendre en compte les évolutions de la société et interne à la société. Seul les partis représentants les extrêmes, avaient encore place dans l’opinion et voire plus de légitimité.

Le sens même de la démocratie semblait en danger.

Et pourtant un homme émerge, c’est un proche de François Hollande. Il a exercé le pouvoir, il est jeune, il a compris la cause profonde de la rupture entre les citoyens et le pouvoir. Hors des partis il crée son propre mouvement, qui très vite prend forme, s’amplifie et prend une place nouvelle sur l’échiquier politique. Il s’adresse particulièrement à une partie de la société qui estime qu’il faut aller de l’avant, prendre des risques, innover, surfer sur une vague libérale sans prendre en compte toutes les facettes d’une société.

Emmanuel Macron est élu Président de la république, ringardisant tous ces adversaires y compris le Front National. L’Assemblée nationale est constituée par une très forte majorité issue de son mouvement. Les électeurs confirment leur volonté d’un changement profond de la vie politique. Le pays est rassuré Le taux d’abstention reste élevé, le pays reste pour autant divisé.

Fédérer des idées de droite et de gauche. S’appuyer sur un mouvement à la place d’un parti : ce mouvement qui ne porte pas de projet de société explicite mais qui a la volonté de redonner à la France sa place dans une Europe nouvelle et dans le monde. Les Français doivent faire des efforts pour maitriser la dépense publique : comment ? Les entreprises doivent baisser leur coût de production sans pour autant définir la place du curseur sur la maitrise des coûts.

C’est une nouvelle page qui s’écrit certains diront que c’est un bien et d’autres un mal nécessaire dans une époque  plus que troublée.

Est-ce la fin des partis politiques ? Est-ce la fin des oppositions entre la Droite et la Gauche ? Est-ce la fin de la grande idée du socialisme et plus particulièrement du Parti socialiste ?

Nous apporterons notre réflexion sans tarder…

Daniel DELASSALLE

J'ai été interrogé ,une nouvelle fois, sur les modifications qui pourraient être apportées à l' attribution de la prime de fin d'année aux agents de la ville d'Yzeure puisque il s'agit pour le moment d'Yzeure...Cette prime d'ailleurs minime était versée depuis très longtemps  par l' intermédiaire du Comité des œuvres sociales de l' agglomération moulinoise.Je l' ai déjà dit une subvention ,votée par le Conseil Municipal ,  était versée au C.O.S en fonction du nombre d'agents. Une liste était fournie par la ville au C.O.S. Elle était la même pour tous les agents. Elle avait conçue dans l 'esprit du Front Populaire et du Conseil  National de la Résistance pour apporter une aide sociale aux agents. A partir du 1 juillet 1986 ,par souci de simplification,cette prime a été versée directement par la ville ;Il est regrettable que l 'on veuille mélanger cette prime avec un régime indemnitaire .Elle doit y figurer comme une constante de base la même pour tous. Cette prime existait avant 1986 elle doit être conservée. Les anciens d'Yzeure vous diront même qu'elle existait  depuis très longtemps car elle était versée en liquide par le C.O.S avant la généralisation des comptes bancaires!!!!!

2002:16ème de finale à Clermont -Ferrand contre le PSG 

 Pour la première fois depuis sa création ,le club atteint les 16ème de finale de la Coupe de France contre le PSG de Rhonaldinho. 

Un match très rigoureux des Yzeuriens a obligé les Parisiens à batailler pour s'imposer devant des tribunes copieusement garnies à Montpied

2009:Yzeure frôle l'exploit avec l'élimination aux tirs au but contre Le Mans(L1)

2014:Année historique

En 32ème Yzeure élimine pour la première fois un club de L1 le FC LORIENT

En 16ème ,Yzeure s'incline devant l'Olympique Lyonnais devant 9000 spectateurs.(Yzeure ouvre la marque à la 74ème minute, dans l'euphorie de l'ouverture du score Lyon égalise et ce n'est que dans les toutes dernières minutes que l'OL l'emporte 3à1)

2015:Nouvel exploit

Le club élimine Valenciennes en 16ème de finale

En 8ème Yzeure affronte Guigamp vainqueur de la coupe en 2014 (Yzeure ouvre le score à la 62ème minute, Guigamp égalise à quelques secondes de la fin du temps additionnel; Yzeure s'inclinera 3à1 après prolongation)

2017:Yzeure après avoir éliminé Clermont foot au 7ème tour rencontrera Belfort au 8ème au stade de Bellevue à18h samedi 2 décembre.

                                                                         VENEZ NOMBREUX

       A noter également qu'Yzeure avait éliminé Cannes ,Clermont foot à deux reprises  d'autres années.

photos gc regards03                                                                  

 

 

 

 

 

A l’attention de Mesdames et messieurs les membres du Conseil d’administration de l’AS Yzeure,
Vous aurez prochainement à prendre une décision lourde pour l’avenir de l’AS Yzeure, lourde car il s’agit tout simplement de décider ou non de sa disparition du paysage local. Disparition sans retour possible.
Depuis quelques mois, les pressions diverses s’accentuent afin d’influencer votre vote, le plus souvent avec des arguments fallacieux.
Depuis sa création, de nombreux dirigeants, bénévoles ont oeuvré afin de développer ce club et de lui faire conserver son âme : un club familial, convivial où il fait bon vivre. Parmi eux, beaucoup ont donné corps et âme. Aujourd’hui, qu’ils soient toujours ici ou non, beaucoup ont (ou auraient) le coeur qui saigne. L’âme du club, celle qui faisait sa force, s’évapore peu à peu, à mesure que les derniers fidèles pensent eux aussi à jeter l’éponge voyant les opportunistes qui ont échoué ailleurs tenter de s’offrir une rédemption ici.
Leur argument principal : maintenir un club dans l’agglomération au niveau national
La convivialité du club, l’amour que beaucoup lui portent passe t’elle nécessairement par un maintien dans un championnat de plus en plus coûteux ?
Quand bien même, le projet qui vous est proposé est-il un gage certain de réussite ? Bien sûr que non, au contraire. Côté sportif : « le National 1 », voilà ce qui avait été annoncé fièrement. La réalité ? Le club se bat pour son maintien en National 2.
Côté associatif : beaucoup de licenciés ne se retrouvent plus dans ce projet. Combien de départs en fin de saison ? Beaucoup, pour peu d’arrivées, sans doute.
Le maintien au niveau national ne peut être l’argument que de ceux qui ne connaissent rien à ce sport et à l’engagement associatif. Si le club devait descendre quelques échelons pour garder, voir retrouver son âme, serait-ce si grave ?
Est-il absolument vital qu’une agglomération comme la nôtre garde coûte que coûte un club de ce niveau où est-il plus raisonnable de stopper la fuite en avant en se limitant au meilleur niveau possible en fonction des finances locales ? Ne serait-ce pas plus intéressant de vibrer à nouveau (peut-être) à l’occasion de derbys fussent-ils au niveau régional, comme ceux auxquels on assistait avant ?
Justement, d’autres dans l’agglomération, ont su retrouver le plaisir qu’ils avaient perdu en revenant aux bases de ce qui fait notre passion : le football, quel qu’en soit le niveau, avec des jeunes du cru dont l’amour de leur club ne peut être remis en question. Pourquoi ne serait-ce pas vrai ou impossible à Yzeure ?
Leur menace : sans nous, vous mourrez !
Comment accepter une telle menace une seule seconde ? Comment accepter de céder face à de tels propos ?
Quand bien même la situation financière du club lui permettrait difficilement de survivre au même niveau à une baisse de ses dotations publiques, ne serait-ce pas plutôt l’opportunité pour lui d’une renaissance ?
Une fois encore, d’autres nous font actuellement l’éclatante démonstration que la renaissance est possible et qu’elle est même susceptible de redonner l’énergie qui s’était perdue.
Deux alternatives en trompe l’oeil
Finalement, deux alternatives vont s’offrir à vous, mais ne vous y trompez pas, il faudra en avoir une vision juste :
- La disparition DEFINITIVE de l’ASY, de son esprit, de tout ce que beaucoup ont mis des années à construire, pour permettre la construction d’une structure sans âme, aux perspectives aléatoires, avec la promesse incertaine d’un maintien au niveau national (mais pour combien de temps ?). Le risque final de voir tout disparaître.
- Le maintien de l’esprit de l’AS Yzeure, de son indépendance, même s’il cela passera peut-être par des moments difficiles mais qui seront sans nul doute la source d’un souffle nouveau pour le club. Et la possibilité ultérieure peut être, de prendre le temps de travailler sur de nouvelles synergies, préparées, concertées et souhaitées par tous.
Du COURAGE, c’est finalement tout ce que beaucoup de sympathisants de ce club vous demandent, le courage de dire NON : NON nous ne céderons pas à vos pressions, NON notre club ne doit pas être un instrument politique.
Le COURAGE qu’ont su avoir les membres du conseil d’administration de l’AS Moulins il y a quelques mois face à ces mêmes personnes qui méprisent les dirigeants que vous êtes. Ils s’avaient que leur décision précipiterait leur club vers la liquidation mais ils savaient surtout que celui-ci aurait la force de repartir sur des bases saines. L’histoire est en train de démontrer qu’ils étaient dans le vrai…
En dirigeants dévoués et passionnés du club que vous êtes, ne soyez pas les marionnettes de l’ambition de quelques-uns, votez pour VOTRE club, votez pour YZEURE !!
Un sympathisant du club

Qualification en 16ème de finale Coupe de France 2015 contre Valenciennes

photos gc regards03